SÉPARATEUR CPI

SÉPARATEUR CPI

CPI – Intercepteur à plaques ondulées
Il permet la séparation dans le traitement des matières en suspension et des globules d’huile dans l’eau par le principe de la gravité basée sur la différence du poids spécifique entre les phases (huile, solide, eau). Le CPI est souvent utilisé pour un traitement de l’eau préliminaire afin de traiter les eaux usées en amont des flottateurs.

  • Haute efficacité d’élimination des matières solides en suspension avec une densité apparente supérieure à 1 kg/l
  • Faible teneur en eau dans l’huile éliminé
  • Type de construction atmosphérique et pressurisé
  • Revêtement anticorrosion à la fois interne et externe
  • Design compact
  • Faibles coûts de maintenance – pas de pièces mobiles
  • Matériau interne : Fibre de verre, matière plastique ou en acier (acier inoxydable et construction en duplex)
  • Code de construction : ASME VIII Div.1, PED
  • Fonctionnement en continu
  • Exécution spéciale avec U-Stamp et une importante épaisseur des parois contre la corrosion
  • Séparation de l’huile de l’eau de processus
  • Séparation de l’huile des eaux usées de raffineries
  • Séparation de l’huile de l’eau de ballast
  • Séparation de l’huile de l’eau usine de production d’huile végétale
  • Séparation solide de l’eau à partir de d’usines de production de papier
  • Séparation de graisses de l’eau d’abattoirs
  • De nombreuses autres applications sont possibles

Le fluide à traiter pénètre dans le CPI par la buse d’entrée, s’écoule ensuite entre les plaques ondulées et atteint la buse de sortie en un écoulement laminaire.

L’inclinaison des plaques, généralement de 45° dans la partie d’entrée du CPI, permet une première séparation des matières solides en suspension déposées sur le fond. Lorsque dans l’eau à traiter, une grande quantité de matières en suspension est impliquée, l’inclinaison des plaques peut augmenter jusqu’à 60°.

Le fluide s’écoule à l’intérieur des plaques où une séparation plus fine est effectuée. Les matières solides à haute densité se déposent au fond du CPI, tandis que les gouttes d’huile flottent à la surface à contre-courant, selon la loi de Stokes.

Le paquet de plaques minimise la distance et la forme ondulée permet aux gouttelettes d’huile de s’agréger (coalescence) pour former des gouttelettes plus grosses sur la face inférieure des plaques, ce qui augmente la vitesse et l’efficacité

DONNÉES TYPIQUES DE L’EAU USÉE

Teneur en huile à l’entrée : 500 – 2 000 ppm
Teneur en huile à la sortie : 100 – 200 ppm
Teneur en TSS à l’entrée : 500 – 1 000 ppm
Teneur en TSS à la sortie : 100 – 250 ppm

Le CPI peut être fourni comme unité complète avec instruments, services et automatisation (la philosophie « plug-in »). Les données de processus et les propriétés des fluides sont prises en compte dans la phase de conception pour le dimensionnement de l’équipement et pour le choix des matériaux (fibre de verre, en plastique, en acier inoxydable et de la construction en duplex).

CPI – Intercepteur à plaques ondulées

CPI-Pressione1 copia

PRODUITS CONNEXES